Messagerie | Contact




Atelier d’élaboration des textes

L’OCEAC révise ses textes et prépare ceux du CIESPAC, pour une autonomisation aisée, conformément à l’acte Additionnel n° 04/19-CEMAC-CC-14, 1er avril 2019

A l’initiative de la commission de la CEMAC et sous la supervision du Commissaire en charge du Département de l’Education, de la Recherche et du Développement Social, chargé des Droits de l’Homme et de la Bonne Gouvernance, M. José Antonio Adjang NT. Avomo, il vient de s’ouvrir à Douala au Cameroun, un atelier de revue des textes de l’OCEAC, et la préparation de ceux du CIESPAC, récemment érigé en Institution spécialisé de la Communauté dès 2020, par l’Acte additionnel n° 04/19-CEMAC-CCE-14, du 1 avril 2019 ; une des recommandations du 14ème Sommet des Chefs d’Etat de la CEMAC, tenu le 24 mars 2019 à Ndjamena.

Les travaux qui ont démarré le 16 juillet pour une durée de 4 jours (16-19-07 2019), regroupaient les experts en droit de la Commission de la CEMAC, de l’équipe administrative du CIESPAC et celle de l’OCEAC autour d’une table à l’hôtel Prince de Galles de Douala. Une opportunité du Dr Manuel Nso Obiang Ada, Secrétaire Exécutif de l’OCEAC de prendre la parole au cours de cette réflexion sur les modalités pratiques de mutation du CIESPAC. Lors du déroulé de son allocution, Il a d’abord rappelé l’auditoire sur les conclusions de la 14 Session de la Conférence des Chefs d’Etat, qui ont conduit à l’érection dudit centre en Institution spécialisée de la Communauté. Pour sa matérialisation, les instructions ont été données à l’OCEAC, par le Président de la Commission, pour l’établissement d’une feuille de route conduisant à la mutation de cette structure qui faisait la mise en œuvre de la mission de formation des personnels de santé de la sous-région. L’objectif visé par cet exercice de 4 jours est de sortir de cet atelier avec des documents de base qui régiront le CIESPAC en entité complémentaire dans la mission de promotion de la santé des populations de la Communauté. Pour chuter, pour souhaiter plain succès auxdits travaux.

Délégué par le Président de la Commission de la CEMAC à donner un coup de pioche à cette activité, José Antonio Edjang NT. Awomo est revenu sur la mise en œuvre de l’une des recommandations de la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté, tenue le 24 mars 20199 à Ndjamena, notamment l’érection du CIESPAC, anciennement structure opérationnelle de l’OCEAC en Institution spécialisée de la CEMAC, au même titre que d’autres écoles de la Communauté. Procéder à la relecture des textes organiques de l’OCEAC, élaborer les nouveaux textes du CIESPAC, valider une feuille de route commune pour l’accompagnement du CIESPAC dans le processus de son autonomisation, élaboration du protocole de collaboration entre les deux Institutions, tels sont les objectifs fixés par le commissaire. L’OCEAC a été représenté au plus haut niveau par le Dr Manuel Nso Obiang Ada, Secrétaire Exécutif de l’OCEAC.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oublié... cliquez ici ».