Messagerie | Contact




Le Projet BAD au menu des discussions entre M. Manaouda Malachie, Ministre de la santé Publique du Cameroun et Dr OBIANG ADA Manuel-Nso, Secrétaire Exécutif de l’OCEAC.

Les deux personnalités se sont retrouvées le mardi 16 novembre 2021 au siège Ministère de la santé publique à Yaoundé, pour un regard croisé au Projet d’appui aux pays de la CEMAC élargi à la RDC, sur le financement du plan sous régional de lutte contre la Covid-19, adopté en mars 2020 à Douala par les Ministres en charge de la santé des pays de la CEMAC.

Fruit de la coopération entre la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale et la Banque Africaine de Développement, le plan sous régional initié par l’OCEAC et adopté par les Ministre de la santé des pays de cette communauté vient de bénéficier d’un financement additionnel pour appuyer les pays de la CEMAC et la RDC à faire face à cette pandémie qui ne cesse de faire des victimes avec ses nouveaux variants.

Les discussions du mardi 16 ont tourné autour de la présentation dudit projet, ses composantes, sa mise en œuvre dans la sous-région et la RDC et l’enveloppe dégagée à cet effet par le bailleur.

D’après le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC, ledit projet comprend trois composantes à savoir :

  1. l’appui à la prévention, au contrôle et à la prise en charge des cas au niveau régional et national des pays ;
  2. l’appui à la résilience des systèmes de santé et des populations en RCA et au Tchad;
  3. la coordination régionale et gestion du projet.

Pour des dispositions de mise en œuvre et du suivi, le mémorandum prévoit que l’OCEAC assurera la mise en œuvre de la composante 3.

Cette composante prévoit des activités de formation des utilisateurs des technologies sanitaires et dissémination du système d’alerte précoce à l’OCEAC et dans les pays ciblés, ainsi que le recrutement d’une firme dédiée à son implémentation. Aussi, le renforcement des capacités de détection et la gestion des cas aux points d’entrés des pays sera au rendez-vous, avec la coordination des activités.

Les autres composantes seront mises en œuvre conjointement avec l’OMS.
Satisfait du projet présenté, le Ministre de la santé a marqué son accord sur la mise en œuvre dudit projet qui vient à point nommé boosté les efforts fournis par les pays, en cette période de résurgence de la maladie. Séance tenante, il a instruit ses collaborateurs à s’impliquer activement aux cotés de l’OCEAC pour la mise sur pied de ce projet à caractère régional. Aussi, au cours des échanges, M. le Ministre à, entre autres suggérer de prendre en compte six (06) points d’entrées, reliant le Cameroun aux autres pays de la CEMAC.

Il convient de préciser que l’enveloppe dédiée à ce financement est de 9,97 millions d’UC, par résolution n°F/Z1/2020 du 2 juin 2020 du Conseil d’Administration de la BAD.

Au final les deux parties se sont séparées par une photo de famille symbolisant la bonne collaboration entre les deux institutions.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».