Messagerie | Contact




L’intégration de l’approche Une seule santé « One Health » dans la lutte contre les maladies tropicales négligées passée en revue à Douala-Cameroun, par les experts pays de la CEMAC.

Coopération OCEAC/AFD

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de lutte contre les maladies tropicales Négligée, fruit de la coopération entre les CEMAC et la RFA, un atelier de clarification et d’échange est organisé par l’OCEAC à l’hôtel la Falaise à Douala, avec comme objectif de clarifier et échanger sur le concept, les défis/challenges potentiels de solutions envisagées pour la mise en place d’un programme /projet de lutte contre les MTN prenant en compte cette approche en examen. Aussi, il ‘agira de définir des orientations pour la lutte contre les MTN, en même temps d’échanger sur la manière de soutenir un changement de paradigme vers One Heath dans les programmes nationaux de lutte contre les MTN.

Dans son discours d’ouverture le Secrétaire Exécutif, Dr Manuel Nso Obiang Ada a rappelé que le concept «One Health» consiste à mettre en harmonie trois dimensions à savoir, la dimension animale, la dimension humaine et la dimension environnementale. Il s’agira de faire en sorte que cela soit une seule dimension qu’on appelle «une Santé». Ce, pour permettre aux pays de la CEMAC de vulgariser les politiques, liées à ce concept, et éviter aux populations les différentes maladies provenant de la faune, l’agent animal, de toutes les maladies transmissibles dans la zone CEMAC.au final, il a exhorté les participants à faire preuve de technicité afin de déboucher sur des bonnes recommandations, allant dans le sens de la mise sur pied d’un projet sous régional dédié à cette thématique. Les participants viennent des six pays de la CEMAC, avec l’appui des partenaires à l’instar de la KfW, la GIZ,la CEBEVIRHA et bien d’autres. Ils auront 04 jours pour plancher sur les axes de ce nouveau projet à mettre en œuvre dans la sous-région, sous l’égide de l’OCEAC.

précise le représentant de la banque KFW au Cameroun et pourvoyeur des fonds du projet.

La banque de coopération Allemande et l’i’stance sous-régionale d’Afrique centrale tiennent depuis ce 22 juin 2022 un atelier y relatif. Atelier portant principalement sur la clarification et le recadrage du concept «One Health» dans le cadre de la lutte contre ces pathologies.

Ainsi, du 22 au 25 juin 2022, la réunion qui se tient en présentiel et en visuel connait la participation des organisations internationales à savoir : l’OMS, la FAO, le GIZ, le PNUD, l’UA-BIRA, l’OOAS, les CEBEVIRHA, la COMIFAC, les représentants des ONG spécialisées, les associations partenaires du projet MTN, les directeur de l’OCEAC et les membres du comité de suivi du projet MTN. Ces acteurs procèderont à l’évaluation du cahier de charges-pays, la politique mis en œuvre pour lutter contre les Maladies tropicales négligées (MTN), et évalueront les actions des pays-membres sur la situation épidémiologique sous-régionale.

L’atelier de Douala, a par conséquent, pour finalité, d’apporter de dresser les contours de la problématique de MTN, et de dresser l’état des lieux du concept «One Health» dans la zone Cemac. Fruit de la coopération entre la République Fédérale d’Allemagne (RFA) et la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), le projet de lutte contre les maladies tropicales négligées est mis en œuvre par l’OCEAC, organe technique de la CEMAC sur les questions de santé. La Fédération Allemande, à travers sa banque KFW et l’OCEAC ont signé, à cet effet, «un accord de financement et une convention séparée», pour rendre effectif ce projet dans les États de la Cemac.

Pour le Pr. Robert Mba, représentant de la banque KFW au Cameroun, «c’est un atelier de cadrage de conception, pour mieux mettre en exergue le concept « One Health », afin que les différentes parties prenantes, les différents pays présents et experts, puissent s’accorder sur « qu’est-ce-que c’est que ce concept ?, Comment l’expérimenter ?, Comment le mettre en œuvre afin que le projet qui va s’exécuter puisse prendre en compte les recommandations qui en sortiront, et permettre une meilleure exécution du projet».

Rappelons que le concept «One Health» consiste à mettre en harmonie trois dimensions à savoir, la dimension animale, la dimension humaine et la dimension environnementale. Il s’agira de faire en sorte que cela soit une seule dimension qu’on appelle «une Santé». Ce, pour permettre aux pays de la CEMAC de vulgariser les politiques, liées à ce concept, et éviter aux populations les différentes maladies provenant de la faune, l’agent animal, de toutes les maladies transmissibles dans la zones CEMAC, précise le représentant de la banque KFW au Cameroun et pourvoyeur des fonds du projet.

Le Financement

Les 18 millions d’Euro alloués par la banque allemande KFW, vont permettre de mettre en œuvre le programme dans les six (6) pays de la CEMAC. En clair, il s’agit d’un financement qui a pour objectif de vulgariser, d’exécuter et d’opérationnaliser le concept «One Health» MTN dans la zone Cemac.

Ce projet vient compléter et renforcer les politiques de santé sous-régionales, qui s’alignent sur les stratégies et programmes de lutte contre les MTN en vigueur dans les pays de la Cemac. Stratégies et programmes adossés sur le contrôle des maladies tropicales négligées (programmes nationaux et ONG) et les recherches sur les MTN (doctorants, universités et chercheurs). Car, ce sont des maladies qui ont un très faible financement, voire quasiment pas pris en compte dans les priorités des États de la Cemac dans leur politique de santé publique.

Pour rappel, la fin contractuelle du projet a été fixe au 30 septembre 2021 conformément au calendrier initial. Mais, au regard de l’intérêt du sujet et de la pertinence des problématiques soulevées par les maladies tropicales négligées, et de leurs impacts dans le quotidien des populations de la Cemac, l’OCEAC et la KFW ont convenu d’une prorogation de 12 mois allant du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022.

Toutefois, il est important de rappeler que lors de la signature de cette rallonge, les parties ont instruit l’unité en charge de la coordination du projet MTN, de capitaliser les acquis et les leçons apprises au cours de la phase écoulée.

Dim Dim

il a ‘abord salué l’initiative et a exhorté les acteurs de technicité

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».