Messagerie | Contact




LUTTE CONTRE LES MALADIES TROPICALES NEGLIGEES (MTN) EN AFRIQUE CENTRALE

HĂ´tel Noubou, Douala, Cameroun, du 24 au 30 Novembre 2021

Tenue de la troisième réunion annuelle de coordination du projet de lutte contre les MTN, dans le cadre de la coopération financière entre la République Fédérale d’Allemagne et la CEMAC,

La réunion de coordination du projet de lutte contre les MTN de l’Afrique centrale, projet piloté par l’OCEAC, avec l’appui de l’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH), est un organe de concertation annuelle. Les assises du 24 au 30 novembre 2021, se déroulent concomitamment en présentiel à l’hôtel Noubou de Douala et par visio conférence. Elles constituent la 3ème réunion de coordination du projet, qui est subdivisée en deux parties, notamment, une rencontre pour le volet 1 (contrôle des MTN) et une rencontre pour le volet 2 (projet de recherche des Doctorants). Il sied de souligner que ce projet MTN est arrivé contractuellement à son terme, mais a bénéficié d’une phase de prolongation pour un rattrapage des activités non mises en œuvre pendant la période de la survenue et de forte intensité de propagation de la Covid -19 en Afrique. Cette prolongation décidée par consensus entre l’OCEAC et la KfW, se fera jusqu’en fin 2022

Concernant le volet 1, qui est mis en œuvre par les programmes nationaux des pays couverts par le projet MTN de l’OCEAC et leurs partenaires opérationnels, la rencontre se déroule du 24 au 26 novembre 2021. Ont ainsi pris part plus d’une quarantaine de personnes, constituées de la grande majorité des acteurs du niveau opérationnel du projet, des membres du comité d’experts, un représentant de Swiss TPH, l’équipe de la coordination de MTN, des experts et des membres du Directoire de l’OCEAC.

L’objectif de ces assises a concerné essentiellement un bilan et analyse critique de l’exécution des différents projets pays, ainsi qu’un consensus sur la mise en œuvre de cette phase de prolongation dans le contexte la pandémie de la Covid-19.

L’ouverture des travaux a été présidée par le Dr Manuel Nso Obiang Ada, Secrétaire exécutive de l’OCEAC, qui a pour l’essentiel, dans son propos, renouvelé ses remerciements au partenaire financier, le Gouvernement Allemand, à travers la KfW et témoigné sa profonde gratitude aux pays et partenaires du projet.

Le Secrétaire Exécutif a ensuite mis en exergue toute l’importance des charges morbides et mortelles des MTN, ainsi que leurs forts impacts négatifs sur le plan social et économique. Il a vivement exhorté les participants à faire preuve d’ingéniosité, afin qu’il ressorte des travaux, des propositions et stratégies pertinentes et efficaces de lutte contre les MTN, aux fins d’une utilisation efficiente de ces 12 mois de prolongation, pour l’atteindre des cibles fixés et pour une contribution déterminante à la réduction des MTN et leurs impacts dans la zone CEMAC.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oublié... cliquez ici ».