Oceac – Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique Centrale

Documents
Cameroon, CM
6:43 , octobre 7, 2022
18°C
Organisation de Coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique centrale
Organe d’exécution de la CEMAC

LE PROGRAMME SOUS REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE
VIH/SIDA, LA TUBERCULOSE ET LES HEPATITES

Le programme sous régional de lutte contre le VIH/SIDA (PSR-VIH/SIDA) de l’OCEAC, créé depuis 2006, avait pour but initial decontribuer à réduire significativement le fardeau lié au VIH et àl’inversion de la tendance évolutive de la pandémie au niveau national dans les pays de la CEMAC. Tenant ainsi compte du contexte actuel de la pandémie et suivant les orientations du niveau global, l’OCEAC a décidé de passer à une lutte coordonnée contre le VIH/Sida, la Tuberculose et les Hépatites. Dans ce cadre, un plan stratégique a été développé pour la période 2019-2023, couvrant l’Afrique centrale
(CEMAC). Pour la conduite de ce plan, l’ancien PSR/VIH-Sida del’OCEAC a été transformé en PSR VIHSida/Tb/Hep. 12 RAPPEL DELA VISION DU PSR VIH-Sida/Tb/Hep Mettre en œuvre, à l’horizon 2030, une réponse régionale avec une approche transfrontalière concertée de proximité, pour une contribution à une évolution significative vers un espace sans nouvelle infection, sans discrimination, sans décès, liés au VIH, à la tuberculose et aux hépatites virales et sans entraver à la libre circulation des personnes et des biens pour un développement socioéconomique, de l’espace CEMAC. RAPPEL DES AXES STRATEGIQUES DU PSR VIH-Sida/Tb/Hep Axe stratégique I : Prévention et dépistage du VIH/sida, de la tuberculose et des hépatites. Axe stratégique II : Mise en place d’un système d’achats groupés des produits de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et les hépatites. Axe stratégique III : Gouvernance, coordination, leadership et information stratégique. I-2-1 OBJECTIF GENERAL DU PSR VIH-SIDA/TB/HEP Contribuer au renforcement des réponses nationales face au VIH/Sida, la Tuberculose et les Hépatites et à l’inversion de la tendance de ces épidémies, jusqu’à leurs éliminations en tant que problème de santé publique dans la zone CEMAC.

I-2-3 RESULTATS ATTENDUS :

  1. Une meilleure coordination des interventions et des acteurs de lutte contre le VIHsida, la tuberculose et l’hépatite est assurée ;

2. Un système est mis en place pour améliorer la gestion de stocks des intrants et des produits de prise en charge globale du VIH/sida, de la tuberculose et des hépatites ;

3. Le suivi évaluation des activités du PSR-VIH/SIDA incluant le PPSAC, ainsi que celles de la tuberculose et des hépatites, est assuré.

I-3 : VOLET PROJET PREVENTION VIH/SIDA EN AFRIQUE CENTRALE (PPSAC)

Démarré depuis 2006, avec un total de 78 millions d’euros sur quatre phases, le Projet Prévention VIH/SIDA en Afrique centrale (PPSAC), piloté par l’OCEAC, est un fruit de la coopération entre la CEMAC et le Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne (RFA) qui en assure le financement, par le biais de la Banque allemande de développement (KfW). Ce projet est entré dans sa phase V depuis le 1er octobre 2018 et couvre en ce moment, entièrement, cinq pays de la CEMAC. La Guinée Equatoriale bénéficie, quant à elle des activités à caractère régional et transfrontalières, qui contribuent à l’intégration régionale, ainsi qu’aux consultations. Pour la mise en œuvre de cette 5ème phase, des contrats de prestation ont été signés avec les anciennes associations de marketing social (AMS) des pays couverts, ainsi qu’avec deux autres effecteurs, à savoir, la Société Nationale de la Croix Rouge Gabonaise (CRG) et DKT international, pour un appui respectivement au Gabon et au Cameroun. Le POA 2021 de PPSAC prend ainsi en compte les activités de la phase V. Il faut souligner que la pandémie du Covid-19, qui sévit aussi depuis le premier trimestre 2020 dans les pays de la CEMAC, a eu un impact négatif sérieux, pour la mise en œuvre des activités, par les AMS et les autres effecteurs, au sein de leurs pays respectifs. La programmation et mise en œuvre des activités pour 2021 tiendront compte ou seront adaptées par rapport à l’évolution de cette pandémie. I.3.1 OBJECTIF GENERAL DE PPSAC « La propagation du VIH-SIDA et les méfaits de la stigmatisation et de la discrimination envers les PVVIH sont réduits ». I-3-2 OBJECTIF DU PROJET : Une disponibilité accrue des condoms et autres contraceptifs et un changement positif des comportements des groupes cibles sont réalisés. I.3.3 RESULTATS

ATTENDUS DU PROJET :

R1 : Les préservatifs et certains contraceptifs sont rendus disponibles, accessibles en quantité/qualité et ce de façon continue ;

R2 : Les connaissances, attitudes et pratiques en prévention des IST, VIH/SIDA et Planification Familiale sont améliorées ;

R3 : Les comportements tendant à la stigmatisation et à la marginalisation envers les PVVIH sont réduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

CAMEROUN

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

131

1000

150

190

5,1

116

1650749

3

La couverture sanitaire (services de sant�)

MCV

DTP 3

HepB3

Taux de contraception

Acc�s traitement ARV %

Taux de d�pistage des Tuberculoses � frottis positifs (%)

Taux de succ�s th�rapeutique contre la Tuberculose � frottis positif (%)

80

84

84

29,2

25

93

76

D�penses de sant�

Total des d�penses de sant� en % du produit int�rieur brut

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses priv�es de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses publiques de sant�.

Ressources externes pour la sant� en % du total des d�penses de sant�.

D�penses publiques de sant� par hbt (PPA $ int)

4,9

25,9

74,1

8,1

5,2

27

Personnel de sant�

M�decins

Personnel infirmier et sages-femmes

Personnel en dentisterie

Personnel en pharmacie

Personnel dans les domaines de l�environnement et de la sant� publique

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

2009

2009

2009

2009

2009

3124

2

26 042

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

173

980

420

340

6,3

100

152260

14

La couverture sanitaire (services de sant�)

MCV

DTP 3

HepB3

Taux de contraception

Acc�s traitement ARV %

Taux de d�pistage des Tuberculoses � frottis positifs (%)

Taux de succ�s th�rapeutique contre la Tuberculose � frottis positif (%)

62

54

19,0

21

68

67

D�penses de sant�

Total des d�penses de sant� en % du produit int�rieur brut

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses priv�es de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses publiques de sant�.

Ressources externes pour la sant� en % du total des d�penses de sant�.

D�penses publiques de sant� par hbt (PPA $ int)

4,1

34,7

65,3

11,0

25,9

10

Personnel de sant�

M�decins

Personnel infirmier et sages-femmes

Personnel en dentisterie

Personnel en pharmacie

Personnel dans les domaines de l�environnement et de la sant� publique

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

CONGO

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

127

740

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

GABON

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

77

520

410

450

5,9

96

187714

���

La couverture sanitaire (services de sant�)

MCV

DTP 3

HepB3

Taux de contraception

Acc�s traitement ARV %

Taux de d�pistage des Tuberculoses � frottis positifs (%)

Taux de succ�s th�rapeutique contre la Tuberculose � frottis positif (%)

55

38

38

32,7

42

54

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

GUINEE EQUATORIALE

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

147

680

63

130

3,4

220

148542

���.

La couverture sanitaire (services de sant�)

MCV

DTP 3

HepB3

Taux de contraception

Acc�s traitement ARV %

Taux de d�pistage des Tuberculoses � frottis positifs (%)

Taux de succ�s th�rapeutique contre la Tuberculose � frottis positif (%)

51

33

10,1

31

87

60

D�penses de sant�

Total des d�penses de sant� en % du produit int�rieur brut

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses priv�es de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses publiques de sant�.

Ressources externes pour la sant� en % du total des d�penses de sant�.

D�penses publiques de sant� par hbt (PPA $ int)

2,1

80,4

19,6

6,9

4,8

436

Personnel de sant�

M�decins

Personnel infirmier et sages-femmes

Personnel en dentisterie

Personnel en pharmacie

Personnel dans les domaines de l�environnement et de la sant� publique

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

2009

2009

2009

2009

2009

153

3

271

5

15

<0,5

121

<2

18

<0,5

SITUATION SANITAIRE ZONE CEMAC (Source : statistiques sanitaires 2010 OMS)

TCHAD

La mortalit� et la morbidit�

Taux de mortalit� des moins de 5 ans (pour 1000 naissances vivantes)

Ratio de mortalit� maternelle (pour 100. 000 naissances vivantes)

Pr�valence Tuberculose sur 100.000 hb

Incidence Tuberculose sur 100.000 hb

Pr�valence du VIH chez les adultes de 15 � 49 ans (%)

Taux de mortalit� Paludisme (100.000 hb)

Nombre de cas de Paludisme

Nombre de cas de Poliomy�lite.

209

1500

580

290

3,5

173

478987

64

La couverture sanitaire (services de sant�)

MCV

DTP 3

HepB3

Taux de contraception

Acc�s traitement ARV %

Taux de d�pistage des Tuberculoses � frottis positifs (%)

Taux de succ�s th�rapeutique contre la Tuberculose � frottis positif (%)

23

20

10

2,8

13

19

���

D�penses de sant�

Total des d�penses de sant� en % du produit int�rieur brut

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses priv�es de sant� en % du total des d�penses de sant�

D�penses publiques g�n�rales de sant� en % du total des d�penses publiques de sant�.

Ressources externes pour la sant� en % du total des d�penses de sant�.

D�penses publiques de sant� par hbt (PPA $ int)

4,8

56,3

43,7

13,8

11,3

40

Personnel de sant�

M�decins

Personnel infirmier et sages-femmes

Personnel en dentisterie

Personnel en pharmacie

Personnel dans les domaines de l�environnement et de la sant� publique

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

Nombre

Densit� (pour 10 000 habitants)

2009

2009

2009

2009

2009

345

<0,5

2 499

3

15

<0,5

37

<0,5

230

<0,5